pic403

Nouvelles

le 30 mai à 10:24
blog1926
le 12 mai à 09:40

Lors de la remise des prix Solidaires, décernés par Centraide du Grand Montréal, le Centre de femmes du Haut-Richelieu reçoit le prix Solidaires Mobilisation.



Saint-Jean-sur-Richelieu, le 1er mai 2017 – Au cours de la soirée Distinctions, lors de la remise de 14 prix Solidaires, qui s’est déroulée au Centre des Sciences de Montréal, le Centre de femmes de Haut-Richelieu a reçu le prix Solidaires Mobilisation 2017, décerné par Centraide du Grand Montréal.

Le prix Solidaires aux organismes est accompagné d’une statuette en bronze et d’une bourse de 10 000$. Il est remis à un organisme communautaire soutenu par Centraide du Grand Montréal.

Le Centre de femmes du Haut-Richelieu a reçu ce prix en tant qu’organisme porteur du projet de jardin collectif et communautaire du Vieux Saint-Jean. Ce projet, qui en est à sa troisième année, mobilise des citoyens et des citoyennes ainsi que des organismes œuvrant à Saint-Jean-sur-Richelieu, dans le but de créer un jardin intergénérationnel et dynamique.

Une mobilisation des partenaires en vue de créer un jardin intergénérationnel dynamique

Dès l’été 2015, c’est sous la coordination du Centre de femmes que trois organismes de Saint-Jean-sur-Richelieu se sont mobilisés afin d’offrir à leurs membres la possibilité de jardiner : La Maison des jeunes Le Dôme, Mouvement SEM et des bénévoles de la Société Saint-Vincent-de-Paul. La Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu a fourni un terrain et y a installé une prise d’eau afin de rendre le lieu fonctionnel.

Au fil des années, d’autres partenaires sont venus s’ajouter au jardin, que ce soit au niveau d’entreprises qui ont fourni du matériel et de la main d’œuvre, du député Dave Turcotte qui a financé l’achat de matériel, de citoyens qui se sont impliqués bénévolement en animant des ateliers ou en participant au comité des jardiniers.

La variété de jardiniers continue de se diversifier puisque Justice Alternative et L’Étoile pédiatrie sociale se sont joints aux membres du jardin afin de faire vivre cette expérience aux personnes fréquentant leur organisme.

 



Impact du jardin

Le jardin collectif et communautaire permet, évidemment, aux participants d’avoir accès à des légumes frais à moindre coût, ce qui augmente les saines habitudes de vie. Cependant, c’est aussi un milieu de vie où les jardiniers peuvent échanger, s’entraider et s’impliquer.

Des ateliers portant sur le jardinage, la cuisine des récoltes ou les façons de jardiner sans se blesser ont été mis sur pied par des jardiniers et des citoyens souhaitant partager leurs connaissances. Le jardin est donc devenu un lieu de transfert de connaissances.

Ces événements permettent également au jardin de devenir un lieu de rassemblement. Ceci permet de renforcir les liens à l’intérieur des familles en leur permettant de faire des activités ensemble, de briser l’isolement des personnes seules et de mobiliser les jeunes à s’impliquer dans un projet commun.

À propos des prix Solidaires, de Centraide du Grand Montréal

Les prix Solidaires, de Centraide du Grand Montréal, honorent les personnes et les organisations qui se distinguent par leur leadership et par leur engagement dans l’action communautaire et dans la campagne de collecte de fonds de Centraide. Cinq prix Solidaires sont remis à des organismes et à des personnes engagés dans l’action communautaire qui font un travail remarquable pour lutter contre la pauvreté et l'exclusion. Parmi ceux-ci, le prix Solidaires Mobilisation reconnaît un effort collectif qui a mené à des résultats notables pour des individus ou une collectivité. Il est décerné à une table locale de concertation ou à un groupe d’organismes qui se distingue par sa capacité à mobiliser les acteurs locaux dans une démarche, un projet ou une action collective qui a contribué au développement social de sa communauté.

le 09 mai à 10:08











Communiqué Pour diffusion immédiate -Le Défi Parité pour lutter contre les obstacles systémiques à la participation des femmes à la vie politique municipale Québec, le 5 mai 2017 - Le Groupe Femmes, Politique et Démocratie (GFPD) et ses cinq partenaires du projet Défi Parité, soit l’Assemblée des groupes de femmes d’interventions régionales, le Centre de femmes du Haut-Richelieu, Promotion des Estriennes pour initier une nouvelle équité sociale, le Réseau femmes et politique municipale de la Capitale-Nationale et Relais-femmes, recevront au total 1 M$ de Condition féminine Canada pour contrer, au cours des trois prochaines années, les obstacles systémiques qui contribuent à la sous-représentation des femmes en politique, plus particulièrement au palier municipal.



Dans le cadre de ce projet, les codemanderesses soutiendront les décideurs municipaux et supralocaux dans la création de comités mixtes d’égalité, de même que dans l’élaboration de Politiques d’égalité et des Plans d’action qui les accompagnent. La Fédération québécoise des municipalités a déjà confirmé son désir de collaboration. Relais-femmes, pour sa part, assurera la prestation de la formation sur l’analyse comparative entre les sexes (ACS+) aux partenaires des groupes codemandeurs.



Rappelons qu’à l’échelle municipale, les femmes occupent 17,3 % des postes de mairesses, 32 % des postes de conseillères municipales et 21,8 % des postes de préfètes.



La présidente du Groupe Femmes, Politique et Démocratie, Micheline Paradis, tient à remercier la ministre de la condition féminine du Canada, l’honorable Maryam Monsef, pour le soutien financier accordé à ce projet : « À six mois des élections municipales, cet important soutien financier annoncé aujourd’hui envoie le message clair que l’atteinte de la parité femmes hommes en politique est un objectif concret au Canada. »

 

Pour information contacter Carolle Mathieu: 450-346-0662

 

blog1854
le 03 mars à 11:50

Nous vous présentons notre nouvelle directrice générale.

Voici sa présentation:

 

le 01 février à 12:00

Le Centre de femmes du Haut-Richelieu est à la recherche de trois candidates souhaitant contribuer de leurs temps bénévolement, plus particulièrement, mais non exclusivement dans les champs de compétences suivants : communications et relations publiques, gestion financière, levée de fonds, gestion des ressources humaines, droits du travail, gouvernance d’OBNL.

1  2  3  4  5  6  7  8  9 
Message
Ok
AnnulerConnexion